mardi 27 septembre 2011

manucure

mes mains dessinent dans le soir 
la forme d'un espoir 
qui ressemble à ton corps 
mes mains quand elles tremblent de fièvre 
c'est de nos amours brèves 
qu'elles se souviennent  encore ......
les paroles dont je me souviens  de la chanson de G BECAUD
mes mains
Mes mains
Caressent dans leurs doigts
Des riens venant de toi
Cherchant un peu de joie

Mes mains
Se tendent en prière
Vers ton ombre légère
Disparue dans la nuit

Mes mains
Elles t'aiment à la folie
D'un amour infini
Elles t'aiment pour la vie

As-tu déjà effacé ce passé qui m'obsède?
As-tu déjà oublié que ces mains ont tout donné?

Mes mains
Qui voudraient caresser
Un jour seront lassées
D'attendre ton retour

Mes mains
Elles iront te chercher
Là où tu t'es cachée
Avec un autre amour

Mes mains
Méprisant les prières
Trembleront de colère
Et je n'y pourrai rien

Mes mains
Pour toujours dans la nuit
Emporteront ta vie
Mais puisque tu le sais

Reviens
Et tout comme autrefois
Elles frémiront pour toi
Dans la joie retrouvée

Reviens
Ne les repousse pas
Ces mains tendues vers toi
Et donne-leur tes mains

Paroles: Pierre Délanoë. Musique: Gilbert Bécaud   1954 © Editions Paul Beuscher
 les mains de Rodin

2 commentaires:

  1. Bravo ! Ton tableau me plaît beaucoup ! Couleur et densité. Les mains semblent vibrer ...

    RépondreSupprimer